Centres de déconstruction agréés par l’APER

Consultez les cartes ci-dessous pour localiser le centre de déconstruction le plus adapté à vos contraintes logistiques.

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Manche Atlantique

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Méditerranée

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Antilles

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

26 centres en France métropolitaine et DROM – COM

En 2021, pour assurer sa mission d’animation et de gestion de la filière de déconstruction des bateaux de plaisance en fin de vie, l’APER s’appuie sur un réseau de 26 centres de déconstruction agréés. Ils ont tous été sélectionnés après appel d’offres, sur leur capacité à répondre aux exigences techniques et environnementales. Il y en a forcément un pas loin du lieu de stockage de votre bateau !

La déconstruction de votre bateau passera par plusieurs étapes :

Étape 1

Réception du bateau livré par le transporteur spécialisé ou par apports directs du propriétaire, sur remorque.

La déconstruction de votre bateau passera par plusieurs étapes :

Étape 2

Dépollution du bateau (retrait du carburant, des fluides, des batteries etc…)

La déconstruction de votre bateau passera par plusieurs étapes :

Étape 3

Enlèvement des parties importantes (mat, balcon avant, éléments de confort intérieur) et démantèlement complet du bateau.

La déconstruction de votre bateau passera par plusieurs étapes :

Étape 4

Broyage et tri sélectif des matériaux puis envoi en filières dédiées (bois, métaux, plastiques, composite.)

Ces centres sont exclusivement des professionnels de la gestion de déchets dont les sites sont obligatoirement des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) 2712-3, bénéficiant d’un enregistrement préfectoral pour les activités d’entreposage, de dépollution, de démontage ou de découpage des bateaux de plaisance.

Pour chaque déconstruction de bateau, le centre est rémunéré directement par l’APER.

L’APER s’occupe également des démarches de désimmatriculation et de radiation de pavillon auprès des administrations maritimes et douanières.

L’enjeu du composite

La valorisation du composite, qui représente la majeure partie des déchets issus de la déconstruction d’un bateau de plaisance, est un élément central du développement de la filière.

Les déchets de composite peuvent faire l’objet d’une valorisation énergétique sous forme de Combustible Solide de Récupération (CSR), qui vient notamment alimenter les cimenteries. Les déchets de composite peuvent également faire l’objet d’une valorisation matière et être utilisés en matière première recyclée pour la fabrication de nouveaux produits. Bien que certaines entreprises proposent déjà des produits et équipements en composite recyclé, ce type de valorisation est encore peu développé.

La valorisation matière du composite constitue la solution prioritaire à développer pour la filière de recyclage des bateaux de plaisance en fin de vie. Des travaux sont menés sur le sujet avec les autres filières du composite (aéronautique, automobile, ferroviaire …)

Contacter l’APER

Vous avez une question ? L’APER vous accompagne dans le processus de déconstruction de votre bateau.